10 novembre, 2020   |  dans Petite enfance (0-5 ans) 

L’enfant à fleur de peau : guide pour accompagner l’enfant hypersensible au quotidien


Partager

Tu en as assez qu’on te dise que ton enfant exagère? Que tu en fais tout un plat pour pas grand-chose? Que tout est toujours compliqué avec cet enfant là? 

Et bien oui, depuis que ton enfant est né, tu vois bien qu’il réagit de manière disproportionnée selon les situations, qu’il a une grande hypersensibilité. Il tombe sur les genoux et le voilà inconsolable pendant une heure. Il part faire une activité extérieure, le voilà qui somatise. Il regarde un dessin animé triste, le voilà qui s’inquiète outre-mesure pour le personnage. Il se sent observé, le voilà qui devient maladroit. Une frustration et c’est parti pour des crises et pleurs exagérés.  

Être un enfant hypersensible, ce n’est pas un trouble psychologique, mais c’est plus qu’un trait de caractère. C’est vivre des émotions de façon plus intense que la normale avec des comportements parfois déstabilisant pour les parents. C’est se poser des millions de questions, parfois pas de son âge. C’est porter de l’attention sur ce qui l’entoure, sur ce que les autres ressentent. C’est réagir aux choses qui passeraient inaperçues pour d’autres. C’est avoir la larme facile, devant un tableau, en écoutant une musique. C’est avoir une créativité débordante, véritable tourbillon mental… 

Je deal avec une petite fille hypersensible, en l’étant moi-même. Alors, crois-moi, je sais que ce n’est pas facile à vivre au quotidien et que l’entourage n’est pas toujours d’un bon soutien. 

Mais, mieux reconnaître l’hypersensibilité permet d’accompagner ces enfants dits à fleur de peau. Parce que ce qu’ils ont besoin avant tout, c’est de se sentir aimé, compris et d’être rassuré.

Voici quelques pistes pour accompagner ton enfant hypersensible : 

  • Accueilles les émotions de ton enfant

On ne le répètera jamais assez, accueillir les émotions de ton enfant, c’est la base. Imagines-toi rentrant du travail, encore tout énervé d’une erreur qu’on a voulu te mettre injustement sur le dos. Si ton conjoint te dit « ok, c’est correct », je ne crois pas que ça va t’aider. Par contre, s’il te dit « tu as l’air vraiment en colère, veux tu m’en parler? » Je suis sûre que là, la pression va tout de suite redescendre. Pourquoi? Parce que tu auras été validé dans ce que tu ressens et que c’est la base pour pouvoir discuter et trouver des solutions … ton enfant est pareil! Et s’il est hypersensible, il a encore plus besoin d’être écouté et compris dans ses émotions.

 

  • Apprends-lui à nommer ses émotions

Parler avec des mots! Il y en a qui ont bien de la misère à 40 ans à le faire. Alors, plus tu apprends jeune à ton enfant à nommer ses émotions, mieux ce sera. Il existe plein de livres pour enfant sur le sujet! L’enfant hypersensible est souvent dépassé par des choses qui semblent anodines pour d’autres. Il vit de véritables tempêtes émotionnelles. Plus tu l’aideras à mettre des mots sur ce qu’il ressent, moins les réactions seront excessives. 

 

  • Préserves des temps de calme et de solitude

L’enfant hypersensible peut être facilement bouleversé par des stimulis divers. Des lumières ou des sons trop forts, des odeurs, des textiles peuvent se transformer en agression pour lui au point qu’il en deviendra nerveux. Les temps au calme, seul, loin de ces stimulis parfois anodins sont essentiels. Évites les courses au supermarché après une journée d’école. Ton enfant aura besoin de « sa bulle » pour se ressourcer. 

 

  • Prépares ton enfant au changement 

L’enfant hypersensible ne s’adapte pas facilement au changement et peut avoir de la difficulté à choisir les options proposées. Prépares autant que possible ton enfant au changement, expliques lui, fais le participer. Il a besoin de comprendre! 

 

  • Parles-lui de son hypersensibilité comme d’une force

En anglais, on parle d’une « highly sensitive person », une personne hautement sensible. Le terme est beaucoup moins péjoratif. Car non, l’hypersensibilité n’est pas une faiblesse. Tu peux apprendre à ton enfant comment faire de cette particularité une force et lui en parler de manière positive. Et surtout ne pas le comparer avec d’autres enfants! 

 

  • Apprends-lui à faire la part des choses 

Avec ton enfant hypersensible, toute réaction te semble disproportionnée. Un mot de travers et il se vexe. Un devoir à faire et le voilà qu’il se braque parce qu’il préfère refuser de travailler que de se tromper … Mais une fois la tempête émotionnelle passée, une fois que les émotions ont été accueillies, tu peux faire un retour sur la situation avec ton enfant et lui apprendre à faire la part des choses sur ce qui est grave ou ce qui ne l’est pas. 

 

  • Laisses place à la créativité 

Ton enfant hypersensible a besoin de son espace de créativité. Il a une vie intérieure riche et une imagination débordante. Souvent ému par les arts, le laisser être créatif lui permettra d’exprimer ce qu’il vit!

 

Pour accompagner un enfant, l’éducation positive et la pédagogie Montessori sont d’excellents outils. C’est d’autant plus vrai avec des enfants hypersensibles. Je t’invite à en lire davantage sur le sujet! 

Anne-Laure Lavigne


Directrice adjointe en garderie

Autres articles

Mélanie Fortier

octobre 4, 2023

Leave a Reply


Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Devenez un parent moderne!