12 novembre, 2020   |  dans Univers des parents 

Grossesse et accouchement: quand les chiffres deviennent nos pires ennemis


Partager

Les chiffres...

« Mon médecin me parle de me faire un stripping à 39 semaines, car mon col n’est pas  encore ouvert » Maman enceinte de 38 semaines 

« Mon médecin croyait à 37 semaines que j’allais accoucher bientôt et rapidement, car  j’étais déjà ouverte à 3… finalement, j’ai accouché à 40 semaines » 

« Tout allait bien, le travail avançait bien, j’étais dans ma bulle, ça devenait vraiment  intense, mais je gérais, ils ont vérifié mon col et quand j’ai su que j’étais seulement à 4 ça  m’a découragé ben raide, je suis sortie de ma bulle et j’ai finalement pris la péridurale 1 h  plus tard » 

Est-ce que ça vous parle ce genre de situation?

Combien de fois une femme peut se faire imposer proposer un toucher vaginal durant la fin de sa grossesse ou durant la naissance de  son enfant?

Et si je vous disais que ça ne sert ABSOLUMENT À RIEN! Et pire encore que ça  peut nuire au déroulement de la naissance. Vous me répondrez probablement :

« Ben  voyons Jade ! Pourquoi les docs et les infirmières voudraient tout le temps faire ça et ont  besoin de savoir où en est rendu le col si ça ne servait à rien ? Ils doivent savoir ce qu’ils  font !! »

Je vous répondrais que oui, ils savent ce qu’ils font… selon leurs protocoles et les  informations qu’ils ont reçues durant leur formation dans laquelle ils se font expliquer en  long et en large à quel point une naissance comporte des risques et qu’il est ô combien nécessaire de mesurer tout afin de calculer la probabilité qu’il arrive peut-être quelque chose et que finalement on aille peut-être besoin d’intervenir afin d’éviter une peut-être problématique X ou Y.

Je vous répondrais aussi que nous remettons en question notre coiffeuse sur le choix d’une coupe de cheveux, nous interrogeons notre garagiste sur la nécessité de faire les réparations qu’il nous suggère sur notre voiture et nous questionnons même notre  conseiller financier sur les placements qu’il compte faire avec notre argent.

Pourtant, nous  ne remettons jamais en question les informations que nos docteurs/gynéco/infirmières nous  donnent en disant naïvement :

« Ben si le doc le dit, c’est que ça doit être vrai et que c’est la  bonne chose à faire ! Après tout, c’est lui l’expert ! »

Pourtant, votre coiffeuse, votre  garagiste et votre conseiller financier sont eux aussi des experts dans leurs domaine et nous  les challengeons tout de même… Alors, pourquoi ne pas remettre en question les gestes des  spécialistes de la santé ? Ça demeure pourtant les biens les plus précieux que nous leur remettons entre leurs mains, soit notre vie, notre corps et ceux de nos enfants !

Pour être un expert et un spécialiste dans un domaine, il faut être challengé! Il faut être remis en question pour évoluer, apprendre et devenir encore meilleur! Un docteur qui met son ego de l’avant et refuse ce fait ne devrait plus pratiquer, à mon humble avis, car il ne suivra tout simplement pas les nouvelles recommandations scientifiques, n’évoluera pas et irait à l’encontre de son serment d’Hippocrate :

« J’informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences […] Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire. […] Je les entretiendrai et les perfectionnerai  pour assurer au mieux les services qui me seront demandés. »¹ 

 « Je mettrai mon maître de  médecin au même rang que les auteurs de mes jours »².

Le fait est que de nos jours, nous  savons, scientifiquement, qu’une naissance vaginale physiologique est ce qui est le mieux  pour le bébé.

Pour favoriser une naissance physiologique, il y a certains facteurs à prendre  en considération qui sont, ma foi… assez basic.

Petit cours 101 de la naissance : 

La naissance est provoquée par un beau mélange d’hormones : 

  • La mélatonine : sécrétée surtout avec la noirceur, elle aide à la sécrétion de  l’ocytocine pour aider à régulariser les contractions, les rendent plus longues et efficaces, 
  •  L’ocytocine : hormone de l’amour qui sera très présente dans le 3etrimestre  pour faire bourgeonner l’utérus de récepteurs sur lesquels, le moment venu, l’ocytocine s’accrochera et fera contracter l’utérus pour avoir des contractions efficaces. Plus il y a d’ocytocine de sécrété, plus les contractions sont efficaces,  
  • Les endorphines : opioïde naturel qui permet le relâchement du corps et la  diminution de la douleur pour favoriser la production d’ocytocine, plus il y a d’ocytocine, plus il y a d’endorphine. 
  • Ces hormones sont sécrétées par le système parasympathique (bon, je vous épargne ici  tous les détails du comment du pourquoi… mais si vous êtes curieux ce site est super : Le  Cerveau³ et nécessite le même environnement que si vous faisiez l’amour… (tsé le  contraire d’une chambre d’hôpital avec plusieurs personnes qui vous stress sur le temps  que vous faites telles positions, vous disent comment bouger, etc. Vous commencez à  me voir venir là ?) 
  •  Les hormones telles que le cortisol (Stress) et l’adrénaline (hormone qui provoque le  sentiment de fuite, d’urgence et de danger et qui bloque les récepteurs d’ocytocine sur  l’utérus de maman) sont générées par le système sympathique qui NE PEUT PAS être  actif en même temps que le parasympathique et qui bloque ce dernier (tsé histoire que  la femme des cavernes puisse arrêter de donner naissance quand elle sent qu’un  troupeau de tyrannosaures attaque son village pour aller se trouver un endroit  sécuritaire pour faire naître son bébé !!) 

Donc, (viens-en aux faits Jade!) si l’on revient à nos fameux touchers vaginaux du début de  l’histoire. La dilatation du col sera proportionnelle aux sentiments de bien-être, d’amour et  de sécurité que la femme aura reçus durant son 3e trimestre et qui feront que son utérus sera TRÈS réceptif à l’ocytocine, favoriseront la dilatation du col et, éventuellement, l’expulsion de bébé !

Si la maman se sent en sécurité, les hormones feront leur rôle et la  naissance se fera généralement sans problème, l’évolution de la naissance suivra son propre  rythme dépendamment de l’afflux des hormones, de la position de bébé et de maman ainsi  que de plusieurs autres facteurs.  

Le fait est que ça ne se passe pas comme ça dans la majorité des naissances médicalisées modernes. Les touchers vaginaux que les femmes subissent souvent dès la 36e semaine (et  même parfois avant) n’indiquent en aucun cas la progression de la naissance.

Certes, ça peut  donner une indication que le corps a travaillée, MAIS en aucun cas ce n’est un indicateur que  le corps ne travaillera pas le moment venu. En fait, il est fort probable qu’une femme n’aille  aucun travail sur son col une journée et que le lendemain elle donne naissance.

Et le contraire est tout aussi vrai, soit une femme qui est dilatée depuis sa 35e semaine et qui  donne naissance à 41,5.

Ça ne veut RIEN dire.

En plus, souvent ces chiffres viennent avec une  date d’échéance (comme si on allait exploser). T’sais histoire de donner confiance à la femme que son corps SAIT faire et lui enlever tout stress (notez ici la touche de sarcasme).

On lui dit à 38 semaines : « Bon, ça n’a pas bougé encore… on va faire un stripping la semaine  prochaine et si ça ne bouge pas on va regarder pour une date de déclenchement. » Pendant  la grossesse, la naissance et même en postnatal, on lui parle de chiffre, de date, d’heure, de  poids, de centimètre, de pourcentage de progression, etc. Or, saviez-vous que les chiffres  sont gérés par le néocortex, qui lui demande la gestion du système sympathique ? (Je vous  invite ici à relire le point 3 du cours 101 mentionné plus haut) .

M’avez-vous vu venir plus cette fois-ci ? Tous ces chiffres entraînent des stress inutiles, des  pressions absurdes, empêche le travail de progresser et tout ça pour quoi au final ? Un  processus de naissance bafoué au profil d’un dossier avec toutes les cases bien cochées et  remplies.  

Je terminerais en vous disant mesdames que vous avez le droit de refuser un toucher  vaginal, de refuser un déclenchement, de poser des questions et demander pourquoi il serait  bien de faire telle ou telle intervention, et ce pendant la grossesse, pendant le travail et après(4). Vous avez le droit de vous réapproprier votre naissance pour vivre celle-ci exempt de chiffre et de stress pour bourgeonner d’ocytocine comme vous n’aurez jamais fleuri.  

PS : Ce texte n’est en aucun cas prévu pour démoniser le système médical qui est Oh combien utile de nos jours pour sauver  des bébés et des mamans et aussi permettre à des mamans de donner naissance sereinement si elles sont à bout de leurs  ressources. Il y a des docteurs et des infirmières tellement humaines et à l’écoute de leurs clientes, je le conçois totalement.  Ceci étant dit, la naissance N’EST PAS une maladie qu’on doit traiter, mesurer, prévenir ou prendre en charge. La médecine  est présente quand des problèmes surviennent et je ne connais aucune maman qui ne voudrait pas qu’on intervienne pour  sauver son bébé ou même sa vie. Laissons les mamans et les bébés faire leur job, accompagnons les ensembles pour  favoriser leur réussite et SI ça tourne mal, soyons là pour les accompagner et leur donner un coup de pouce ! 

Sources :

1: Serment d’Hippocrate, Texte revu par l’Ordre des médecins en 2012, site du collège des médecins national en  France, https://www.conseil-national.medecin.fr/medecin/devoirs-droits/serment-dhippocrate 

2: Serment d’Hippocrate, texte grec ancien, autour du 4e siècle avant J.-C. Traduis par Émile Littré, 1819-1861,  pris sur le site du collège des médecins du Québec, http://www.cmq.org/publications-pdf/p-1-1999-12-01-fr serment-hippocrate.pdf 

3: https://lecerveau.mcgill.ca/

4: Dépliant : Grossesse et accouchement — Droits des femmes, 2011, site de l’Association pour la santé  publique du Québec : https://aspq.org/app/uploads/2011/12/grossesse-et-accouchement.pdf

Jade Arsenault Bérubé


Accompagnante à la naissance

Autres articles

Leave a Reply


Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Devenez un parent moderne!