13 novembre, 2020   |  dans Petite enfance (0-5 ans), Univers des parents 

Parents modèles, enfants éponges : comment vos faits et gestes peuvent influencer les apprentissages de vos enfants


Partager

Les parents, ces modèles puissants

Dès son plus jeune âge, l’enfant tend à imiter les autres, principalement ses parents. Pensez au bébé qui vous rend votre sourire! L’enfant reproduit les bons comme les mauvais coups de ses parents. Hé oui, ils répéteront probablement un « mauvais » mot entendu, comme ils imiteront aussi vos gestes du quotidien (passer l’aspirateur, se raser, faire la vaisselle, etc.).

Les enfants sont de grands observateurs. Chaque fois que vous parlez ou que vous réagissez à quelque chose (ou encore à quelqu’un), votre enfant est là à vous observer. C’est d’ailleurs par cette grande capacité d’observation qu’il peaufinera notamment ses compétences de socialisation, c’est-à-dire comment entrer en relation avec les autres. Donc, que ça vous plaise ou non, vous êtes, en tout temps, un modèle pour votre enfant.

Voici quelques éléments à prendre en considération pour peaufiner le modèle quevous êtes!

Les valeurs

Pour débuter, réfléchissez aux valeurs qui vous sont chères et que vous souhaitez transmettre à votre enfant : respect, honnêteté, persévérance, etc. Ces valeurs sont habituellement la base de vos actions. Et si vous vous posiez la question suivante : vos comportements sont-ils en harmonie avec vos valeurs?

Pensez à la façon dont vous parlez à vos parents, à votre conjoint ou même comment vous parlez de vous-même! Alors, on répète, êtes-vous en harmonie avec vos valeurs? Par exemple, si le respect est une de vos valeurs et que vous ne cessez de vous dénigrer, nous n’agissez pas en harmonie avec vos valeurs.

Oupsy!

Il faut parfois prendre un pas de recul pour s’en rendre compte. La vie va vite, ce qui peut vous empêcher de vous arrêter et de réfléchir. C’est toutefois si important de prendre conscience de l’impact que peuvent avoir les mots et les agissements.

Se dire qu’hier vous l’avez « échappé » dans votre intervention est sain et il en va de même de se dire que vous n’avez pas agi en harmonie avec vos valeurs. Vous avez le droit de vous tromper, vous êtes parfaitement imparfaits.

C’est en prenant ce pas de recul que vous analyserez la situation et, vous savez quoi, c’est aussi à ce moment que vous trouverez des stratégies pour changer certains de vos « patterns ».

Hashtag (#) gratitude

Vous connaissez probablement tous quelqu’un dans votre entourage qui vous énerve (un peu, beaucoup, passionnément, à la folie) avec ses #gratitude. N’empêche que l’être humain a parfois tendance à voir le verre à moitié vide. Est-ce vraiment ce que vous avez envie de transmettre à votre enfant, de voir le verre à moitié vide? Plus vous vous concentrerez sur le positif, plus votre enfant fera de même.

Un jeu particulièrement intéressant à faire avec les enfants est celui du « pourquoi tu es chanceux toi? ».
⦁ Je suis chanceux … parce que je suis en santé
⦁ Je suis chanceux … parce que je mange mon souper préféré ce soir
⦁ Je suis chanceux … parce que mes parents m’aiment

En faisant ce jeu, si simple soit-il, votre enfant apprend ce qu’est la gratitude!

#Gratitude tout le monde!

Travailler la gestion des émotions

Pour terminer, il est impératif de parler de la gestion des émotions. Comment réagissez-vous face à vos propres émotions? Perdez-vous rapidement patience, criez-vous? Prenez-vous de grandes respirations ou vous éloignez-vous le temps de vous calmer? La façon dont vous exprimez vos émotions est un des outils les plus précieux que vous pouvez transmettre à votre enfant. Apprenez-lui à les reconnaître, à les exprimer et à les réguler.

Pour ce faire, vous pouvez parler à voix haute de ce qui a déclenché votre émotion et dire comment vous allez vous calmer. Votre enfant a besoin d’un modèle pour apprendre à son tour à réguler ses propres émotions.

Les enfants apprennent davantage par l’exemple. Ainsi, si vous lui dîtes de ne pas crier, mais que vous-même vous criez… nul besoin de vous dire ce qu’il apprendra au niveau de la gestion des émotions. Il en va de même avec un parent anxieux qui surprotège son enfant.

Alors voilà trois pistes de réflexion pour vous, parents modèles; vos enfants vous choisissent quotidiennement comme références pour construire leur identité!

Joanie Loisel


Psychoéducatrice

Autres articles

Leave a Reply


Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Devenez un parent moderne!